Formalités administratives

Situation d'Influenza Aviaire Hautement Pathogène en Loire-Atlantique

Le préfet a désormais placé 53 communes en zone de protection (ZP),
correspondant aux communes dont des exploitations sont touchées ou qui
se trouvent à proximité immédiate des communes impactées. Par ailleurs,
106 communes sont placées en zone de surveillance (ZS), c'est-à-dire
soumises à une surveillance renforcée des élevages de volailles

Mis en ligne le

 

www.loire-atlantique.gouv.fr/content/download/52648/340664/file/RAA%20n%C2%B0%2047%20du%20260322.pdf

Les mesures de biosécurité à appliquer dans les basses cours À DESTINATION DES DÉTENTEURS DE VOLAILLES OU AUTRES OISEAUX CAPTIFS DESTINÉS UNIQUEMENT À UNE UTILISATION PERSONNELLE, NON COMMERCIALE

→ Exercer une surveillance quotidienne de vos oiseaux.

→ Aucune volaille (palmipèdes et gallinacés) de la basse cour ne doit entrer en contact direct ou avoir accès à des volailles d'un élevage professionnel.

→ Limiter l’accès de la basse cour (l’endroit où vous détenez vos oiseaux) aux personnes indispensables à son entretien. → Protéger votre stock d'aliments des oiseaux sauvages ainsi que l'accès à l'approvisionnement en aliments et en eau de boisson de vos volailles. → Protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination, sans contact possible avec des cadavres.

→ Ne jamais utiliser d’eaux de surface : eaux de mare, de ruisseau, de pluie collectée… pour le nettoyage de votre élevage.

→ Si les fientes et fumiers sont compostés à proximité de la basse cour, ils ne doivent pas être transportés en dehors de l’exploitation avant une période de stockage de 2 mois. Au-delà de cette période, l’épandage est possible.

→ Réaliser un nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé pour la basse cour. RECOMMANDATIONS POUR L'ÉLEVEUR

→ Portez des bottes, une blouse dédiée et éventuellement des gants pour soigner vos oiseaux. → Lorsque vous quittez votre basse cour, laissez vos équipements (bottes, blouse, gants...) dédiés à l’entrée de cette dernière.

→ Dans tous les cas, lavez régulièrement vos bottes, blouses et gants à l’eau chaude et au détergent ou désinfectez-les. Aucune souillure ne doit persister. Lavez aussi régulièrement le matériel d’élevage (fourches, mangeoires….).

→ Lavez soigneusement vos mains à l’eau chaude et au savon après avoir été en contact avec des oiseaux.

→ Ne pas vous rendre dans d'autres élevages sans précautions particulières. SI UNE MORTALITÉ ANORMALE EST CONSTATÉE : CONSERVER LES CADAVRES EN LES ISOLANT ET EN LES PROTÉGEANT ET CONTACTEZ VOTRE VÉTÉRINAIRE OU LA DIRECTION DÉPARTEMENTALE EN CHARGE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS.

Arrêté.

En outre, vous avez à remplir  une déclaration de détention (Mes démarches)