Patrimoine

Le Moulin de la Gergauderie ou Moulin de Caussac

On peut lire gravée sur le linteau de sa porte d'entrée la date de 1652, laissant penser qu'il s'agit là de sa date de construction. Cependant elle pourrait être plus récente, ce moulin ne figurant pas sur le cadastre napoléonien en 1836.

Il s'agit en fait du troisième moulin connu et construit à "Caussac". Un premier moulin déjà appelé "Moulin de Caussac" figurait sur la carte de Cassini de 1784-1785 à une centaine de mètres au sud et un deuxième appelé "Moulin Neuf de Caussac" situé encore plus au sud figurait sur le cadastre napoléonien de 1836. Ainsi le linteau daté de 1652 pouvant provenir de la démolition du premier moulin.

Selon M. Eric DROUART, architecte et président de l'Association de Sauvegarde des Moulins de Bretagne "il s'agit d'un moulin bladier d'époque Renaissance qui a été rehaussé de trois puis de quatre niveaux à la fin du XIXème siècle pour être équipé d'ailes de type Berton, optimiser la puissance des vents et accroître sa productivité en augmentant sa surface de travail"

Il cessa de fonctionner vraisemblablement dans les années 1930.

Le matin du vendredi 25 août 1944, une patrouille allemande l'incendia au nez et à la barbe des libérateurs américains arrivés à Fay de Bretagne quelques jours plus tôt.